GILLES et MICHEL

Au 2615

Chalutier / thonier construit en 1967 au Pont Lorois en Belz ( 56 )

chantier  Herbert / Héraud

patron : Théo Kéravec - Lervily  Esquibien

        caractéristiques principales

longueur :  16,97  m

largeur :    5,64 m jauge brute :   49,37  tx motorisation :   360  cv 

   

"Gilles et Michel" a disparu corps et biens dans la nuit du 24 au 25 décembre 1977 en mer d'Irlande.


Ce drame fut durement ressenti car il laissait six familles dans une extrême détresse comme c'est le cas à chaque fois qu'une telle catastrophe se produit, alors que Audierne, jusque là, avait été relativement épargné depuis 1931. Ce naufrage a fortement marqué les gens du Cap Sizun car, survenant au moment de Noël, de fausses nouvelles avaient circulées le lendemain de la disparition du bateau, faisant naître un immense espoir ensuite déçu, mais l'irréparable fut commis générant de ce fait un paroxisme d'émotion encore présent aujourd'hui dans beaucoup de mémoires..

      

 

         

 

         

 

Punta Delgada ( Iles Açores ) mai 1968

débarquement du thon
à la cale de Sainte Evette

  à Audierne, 1970,
 entre An Dri Lam et Le Goyen

 

   
 

départ pour une marée de thon

 

 

 

 

Une plaque, sur le mur jouxtant  le monument aux péris en mer, sur le port de Poulgoazec perpétue le souvenir de ces courageux marins

 

 

avec Théo Kéravec le patron, ont péri Alexis Bihan le mécanicien, Albert Cornou, Alexis Le Lay, Jean Mauguen et Guy Priol

 

 

◄  liens vers articles de presse de 1977  ►

 

 

 

 

 

remerciements à Didier Cornou                                                                                                                                                                                                                                                                       MaJ du : 09-05-2021