PW 78

 

 

 

François Tanguy & Gaby Béganton avaient vendu "Dom Bosco" en Angleterre, à Padstow. Durant cette période le bateau est resté dans la même configuration et s'est appelé "Celtic Crusader (PW 78 ).
Il a ensuite subi subi d'importantes transformations pour être mis dans une  configuration caractéristique des bateaux britanniques pratiquant la pêche aux crabes en Manche

 

     

 Celtic Crusader à Padstow

 

Grands travaux de transformation, le pavois est entièrement refait, la passerelle rehaussée, un pont couvert installé, la couleur bleue ciel va peu à peu puis complètement prendre le dessus sur le bleu foncé

 

 

 

 

TO 60

 

Suite une assez longue période d'inactivité, où il était tombé dans un état de quasi abandon, dans l'île Léwis en Ecosse, "Dom Bosco" a été racheté par Mr Rowse, armateur à  Newlyn
qui lui a redonné son ancien nom et l'a fait immatriculer à Truro (TO)
Doté d'un nouveau moteur, d'un treuil neuf, électricité refaite il a repris la pêche aux crabes en Manche avec les deux autres bateaux de son nouvel armement

 

 
           

 

  La règlementation des affaires maritimes anglaises n'autorisant pas les bateaux de plus de 16 m à pratiquer la pêche aux coquilles Saint Jacques, Dom Bosco a du subir "l'amputation" d'une partie de son étrave ainsi que de son tableau arrière, ce qui lui a donné cette silhouette disgracieuse.

Les photos de gauche nous montrent le bateau dans ses lignes de coque originelles, tandis que sur les photos de droite on peut s'apercevoir des "dégâts" occasionnés.par cette "mise aux normes".

Que penser de ce bateau tronqué quand on est charpentier de marine, amoureux de la belle ouvrage, je pense aussi aux anciens des chantiers camarétois qui pour la plupart sans doute ne sont plus là pour voir ce massacre ( à la tronçonneuse )...

 

 

C'est ici que la notion de "longueur entre perpendiculaires" prend tout son sens...

 

 

 

 

 

 

       

 

                                                                                                                                                                                                                                             

Les deux dernières photos prises à Newlyn ( de Pierre Mary en bas à droite ) datent d'avril 2011, ce qui laisse supposer que Dom Bosco navigue toujours et doit être l'un des deux derniers bateaux en activité,  ( avec Kéristum ) de la flottille audiernaise de la grande époque...

 

 

 

 

 

En ce dimanche 6 novembre 2011, "DOM BOSCO" a terminé sa vie sur une grève de Newlyn, après 52 ans de carrière, d'Audierne à Morlaix puis chez nos amis anglais de Padstow à Newlyn.
Belle carrière pour un bateau en bois, et même si voir brûler ainsi un bateau peut paraître un peu triste, il faut se réjouir en pensant à toutes ces années passées avec ces différents patrons et équipages bretons et "grand-bretons"

 

 

 

   
  Newlyn, préparatifs de désarmement  

 

     
 

Remorquage vers "Sandy cove" pour le "viking funéral"

   

 

 
   

 

   

lien ci-contre pour voir d'autres photos de la fin de "Dom Bosco"  

 

 

 

 

M à j du: 28-11-2011